Dispositif d’action éducative à domicile renforcée (DAEDR)

Dispositif d’action éducative à domicile renforcée

 

Rue Marcel Rozard

70000 FROTEY LES VESOUL

Tél : 03.84 95 86 61

Fax :

E-mail : daedr70@orange.fr

 

Directeur : Monsieur Marc VILAIN

Directrice adjointe : Rachel BUZER

Habilitation / agrément :

Financé par le conseil départemental, le Dispositif d’Action Educative à Domicile Renforcé met en œuvre des Action Educatives à Domicile et des Actions Educatives en Milieu Ouvert renforcées. Il s’inscrit dans le champ de la protection de l’enfance, soit dans le cadre administratif : signature d’un contrat entre le département et les détenteurs de l’autorité parentale, soit dans le cadre judiciaire : sur la décision du juge des enfants.

Intégré au pôle protection de l’enfance secteur milieu ouvert, le dispositif renforcé s’appuie sur les valeurs associatives de l’A.H.S.S.E.A. C’est un outil supplémentaire, une diversification du mode d’intervention, pour mieux répondre aux besoins de chaque enfant en s’appuyant, notamment, sur les compétences de leurs parents.

 

Cadre légal et réglementaire :

Il est intégré dans les prestations d’aide sociale à l’enfance régies par l’article L 222-2 et 3 du code de l’action sociale et des familles et par l’article375-2 du code civil.

Il s’inscrit également dans la loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale, et dans la loi n° 2007-293 du 05 mars 2007 réformant la protection de l’enfance et la loi n°2016-297     du 14 mars 20016 relative à la protection de l’enfance

 

Capacité :

Le CPOM signé au 31 décembre 2018 engage l’Association à mettre en œuvre à l’horizon 2020 un ensemble de prestations dont 145 mesures AED / AEMO renforcées

 

Ouverture :

De 7 heures à 20 heures, six jours par semaine du lundi au samedi.

 

Public :

Elles concernent des familles avec enfants de 0 à 18 ans considérés en danger ou en risque de danger.

 

Objectifs :

  • Alternative au placement et situations de crise
  • Accompagnement d’une sortie de placement encore fragile,
  • Alternative à un placement inopérant,

 

Secteur d’intervention :

Département.

 

L’intervention éducative :

Le travail intensif avec les familles permet d’étayer, de guider les parents dans leurs compétences, leur autorité, leur posture afin de répondre de manière adaptée aux besoins de leurs enfants et d’assurer leur protection.

Les intervenants sont souvent dans le « faire avec » les parents, notamment, sur des temps particuliers de la journée comme le lever, le repas, le coucher ou le soutien aux devoirs.

Les interventions éducatives peuvent également prendre la forme d’un accompagnement physique dans toutes les démarches nécessaires à l’intérêt de l’enfant : soins, scolarité, rééducations…

Pour les plus âgés, l’intervention pourra porter sur la construction du projet du jeune, la préparation de son autonomie.

Notre action vise également l’inscription de la famille dans un réseau : mise en place de relais, ouverture sur l’extérieur et aussi, l’organisation de séjours de vacances ou de weekend pour les enfants, d’activités périscolaires et de loisirs. Entre autre, nous prenons fréquemment appui sur des accueils en « familles relais » de différentes associations.

Nous organisons, par ailleurs, des activités avec parents et enfants avec une ou plusieurs familles. Ces temps sont bénéfiques tant pour les parents que pour les enfants et bien souvent permettent une baisse des tensions intrafamiliales, ouvrent la possibilité de « mieux vivre ensemble ».

L’intervention intensive permet d’éviter ou de mieux gérer les situations de crise et donc, souvent, d’écarter un placement qui aurait été inévitable dans un autre cadre d’intervention.

 

Équipe pluridisciplinaire :

  • directeur
  • directeur adjoint
  • secrétaires
  • psychologues
  • travailleurs sociaux : éducateurs spécialisés et assistants de service social
  • agents de service intérieur